Je réalise

10 juil

J’ai eu mes résultats de prise de sang hier. C’est positif pour une maladie auto-immune et des marqueurs de rhumatismes. Je n’ai pas le terme exact en tête. Donc j’ai bien quelque chose, ce n’est pas dans ma tête. Ces douleurs sont bien réelles. Ça me rassure d’un côté car je n’invente pas ou au moins, ces douleurs ne sont pas psychosomatiques. Je vais être reconnue comme quelqu’un qui souffre réellement et prise en charge. Je vais pouvoir trouver les médicaments qui vont bien.

J’espère.

 

Nous sommes le 6 juillet. Je rappelle la rhumato pour savoir si elle veux me revoir au vu des premiers résultats. La secrétaire m’envoie bouler et me donne un rdv au 1er octobre.

 

J’ai pris rendez-vous pour mon IRM le 20 septembre et avec la rhumatho ensuite le 1er octobre. J’ai le temps d’avoir mal vu que nous sommes début juillet.

Je vais revoir mon médecin au moins pour les enfants, je lui parlerai de tout ça et on avisera. Elle me soutient vraiment, elle.

 

Je n’attends pas grand-chose de ce médecin. Peut-être un diagnostic précis mais pas d’aide. Elle me bourrera de médicaments et je ne veux pas de ça.

Ça m’a quand même mis un coup au moral. J’ai une maladie rhumatismale. C’est un truc de vieux. Je ne veux pas être impotante, vieille avant l’âge. Mon mari commence déjà à parler de vendre la maison pour prendre un appartement dans une grande ville. Je crois que ça ne lui déplaîrait pas mais c’est la raison pour laquelle il parle de ça qui me déplaît à moi.

A 32 ans, envisager sa vie avec une infirme, ça ne fait pas rêver.

Hier soir, j’avais un cours d’initiation à la biodanza, la danse de la vie. C’était magique. J’ai pleuré deux fois. Ça libère et j’avais besoin de ça.

 

En septembre, je vais changer de travail. Je suis mutée à un poste informatique que je voulais à 45 minutes de route de chez moi. J’ai demandé cette mutation en connaissance de causes. C’était avant de découvrir la maladie.

Pour vivre longtemps, je veux prendre soin de moi. J’ai donc fait une demande pour bénéficier du dispositif de télétravail deux jours par semaine. Cela m’a été refusé au motif que je ne souffrais pas d’une pathologie lourde.

Attendez mes cocos, vous verrez quand je brandirai mon certificat médical !

Pour le moment, je reporte cette affaire tant que je ne sais pas exactement de quoi je souffre.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

eleve-auxiliaire-de-puericu... |
Au bon médecin |
Journal de bord de rééducat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rosemodere
| Santnaturelle
| Mavieaveclachrononutrition